RAKU - Jean-Luc FIZET

28 novembre 2010

Création de notre site Internet

Bonjour à tous,

Notre site Internet www.jeanlucfizet.com est né ! Un grand merci à Amandine, notre fille qui a fait là son plus beau site.
N'hésitez pas à le visiter, à découvrir mes nouvelles créations et les dates de mes expos de fin d'année.

Nous vous remercions de votre visite et vous souhaitons  de bonnes fêtes de fin d'année.
A bientôt sur un salon, un marché de potiers ou à l'atelier.

Jean-Luc et Betty

Posté par jlfizet à 19:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]


05 septembre 2009

Stage Raku

Stage Raku

Posté par jlfizet à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2009

Les origines du RAKU

Les origines du RAKU

 

 Le « Raku » est le fruit de la rencontre entre un artisan et un lettré, d’une poterie paysanne et d’un rituel raffiné étroitement lié à la philosophie Zen qui met l’accent sur la beauté de la simplicité et du naturel. Dans le Japon du 16ème siècle, Chojiro, fils du potier coréen Ameya, fabrique des bols à riz dans la tradition de sa famille coréenne.

 

A la même époque, le maître de thé Sen No Rikyu élabore les règles de la cérémonie du thé. Il trouve dans la production de Chojiro un esprit et une simplicité appropriés à l’esprit Zen. Il commande alors à l’artisan un bol qu’il a, dit-on, dessiné lui même.

 

Hideyoshi, dictateur militaire, sensible à l’art de thé honora la mémoire de Chojiro en accordant à son successeur Jokei un sceau d’or porteur de l’idéogramme « Raku » qui signifie « aise, joie, bonheur, sérénité ». Ainsi, la dynastie de potiers « Raku », forte de son titre et de ses commandes officielles, se perpétue encore jusqu’à la 15ème génération qui, de nos jours travaille encore à Kyoto.

 

La cérémonie du thé au Japon (ou voie du thé), qui embrassait les pensées philosophiques et religieuses derrière un rituel, de 1550 à 1850, était de loin la plus importante influence de la culture japonaise. Les racines culturelles et religieuses proviennent du Bouddhisme Zen. La simplicité et l’austérité du Zen attirait la classe des Samouraïs qui rejetaient le faste de la cour impériale. Dans les temples Bouddhistes de Chine, le fait de boire le thé était considéré par les moines comme une aide à la méditation. Pendant tout le 15ème siècle, le Zen s’étendit très largement à travers tout le Japon et la cérémonie du thé commença à avoir une réelle influence avec la construction de la première maison de thé, par le «Shogun» (dictateur militaire) Yoshimasa. Le rôle du «maître de thé était de la plus haute importance. Il était attentif à chaque détail esthétique de la maison, du choix de la vaisselle et des accessoires. L’atmosphère devait être particulièrement paisible pour les invités choisis.

 

Une image utilisée par les pratiquants de la cérémonie du thé était que « le reste du thé au fond du bol était comme la flaque d’eau restant au creux du rocher après la pluie». On peut ainsi sentir la relation profonde qui existe entre la terre, le bol et le minéral qui le recouvre....

 

Tandis que se développait cette philosophie, les japonais abandonnèrent les bols chinois qu’ils utilisaient depuis de siècles pour la poterie des potiers coréens. Peu à peu, les techniques se modifièrent pour répondre aux exigences et aux idéaux de cette nouvelle forme de cérémonie du thé.

Jusqu’à une époque très récente, le « Raku » était utilisé au Japon uniquement pour la fabrication de bols réservés à ce rituel. Ils avaient tellement de valeur que les dictateurs militaires au Japon les décernaient comme distinction honorifique.

 

Pratiquer le «Raku» est comme un voyage dont on ne peut soupçonner les découvertes et les escales imprévues. C’est aussi partir à la recherche de sa propre sensibilité, d’une intimité intérieure à découvrir. De nos jours, notre objectif, en travaillant à la façon de ces potiers japonais n’est pas de les imiter, mais c’est la conquête de la plénitude, du silence et du secret.

 

Posté par jlfizet à 17:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Manifestations été 2010

Du 5 juillet au 6 septembre  : exposition vente à la galerie L'Atelier du Nymphée à Vaison la Romaine (place du Chanoine Sautel)

Dimanche 4 &  lundi 5 juillet - Foire aux croûtes sur le cours Mirabeau à Aix en Provence
Dimanche 11 juillet - Marché de potiers à Vaison la Romaine sur la place Montfort
Dimanche 18 juillet - Marché de potiers à Banon
Jeudi 22 juillet - Exposition vente dans les jardins du Château Pesquié à Mormoiron de 16 h à 20 h
Dimanche 25 juillet : Fête provençale à Mormoiron
Jeudi 29 et vendredi 30 juillet - Marché de potiers à Gruissan (11)

Dimanche 1er Août - Marché de potiers à Mons (dans le Var près de Fayence)
Dimanche 1er Août - Journée d'Art à Vaison la Romaine - Place Montfort
Jeudi 5  Août - Exposition vente  dans les jardins du Château Pesquié à Mormoiron
Dimanche 8 Août - Fête de la céramique à Varages dans le Var
Samedi 14 et dimanche 15 Août - Marché de potiers à Sallèles d'Aude (près de Narbonne)

Posté par jlfizet à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2006

Comment nous trouver ?

img051__Large_


Adresse :

Jean-Luc FIZET
Quartier La Brèche
84570 MORMOIRON

Tél : 04 90 61 96 24
Mail : jeanluc. fizet@orange.fr
Blog : http://jlfizet.canalblog.fr



Indications :

Notre atelier est situé à Mormoiron à environ 12 kms de Carpentras. Mormoiron est un petit village au bas du Mont Ventoux sur la route de Sault après Mazan.
Dans le village, dépasser les commerces, prendre la direction de Bédoin et juste avant la Pizzéria La Fringale, tourner à droite en direction de Flassan et du Plan d'eau des Salettes.
Continuer environ 200 m et l'atelier se trouve sur votre gauche après la fontaine : mur en pierre et panneau de poterie sur le mur.


Posté par jlfizet à 17:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Vue de mon atelier

PICT0317__Medium_

Posté par jlfizet à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2006

Présentation

IMG_0093__Small_IMG_0102__Small_J'ai créé mon premier atelier de poterie en 1979 à Aix en Provence. Puis, je me suis installé dans les Alpes et aujourd'hui mon atelier se situe dans le Vaucluse à Mormoiron. Au cours de toutes ces années, j'ai  découvert et pratiqué différentes techniques de fabrication. Celles que je pratique actuellement sont :

Terre vernissée


J'aime façonner des objets simples et traditionnels qu'on aura plaisir à utiliser quotidiennement. Je fabrique des petites séries de formes traditionnelles et régionales. La technique employée : terre vernissée. Terre engobée puis décorée à cru avec des oxydes métalliques puis émaillée. Cette terre est cuite dans un four électrique à 1000°.
La seconde partie de mon travail depuis environ 5 ans s'est orientée vers la technique du Raku.

Terre RAKU


La découverte de cette technique m'a permis de m'exprimer différemment au travers de modelages, travail à la plaque, sculptures (animaux divers : chevaux, taureaux) objets décoratifs.
Je tourne également des petites séries d'objets utilitaires : services à thé, bols à riz, coupelles, vases...

La technique employée


Le Raku, poterie brute ou émaillée, lié à la cérémonie du thé, est cuite, dans un premier temps à 950° dans un four électrique puis une seconde fois dans un petit four à gaz à environ 950-1000°.
Les pièces sont retirées du four, incandescantes ; elles subissent alors un choc thermique important, ce qui provoque des craquelures et micro-fissures non visiblees.
Les poteries sont alors déposées sur des copeaux de bois (sciures) ce qui entraîne un enfumage.  Elles sont ensuite refroidies dans de l'eau et nettoyées ; les craquelures apparaissent alors : cette opération dure environ 4 à 5 minutes.
Cet aspect craquelé et fissuré n'est en aucun cas un défaut mais bien au contraire un signe de caractère unique et authentique.

Posté par jlfizet à 15:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]