IMG_0093__Small_IMG_0102__Small_J'ai créé mon premier atelier de poterie en 1979 à Aix en Provence. Puis, je me suis installé dans les Alpes et aujourd'hui mon atelier se situe dans le Vaucluse à Mormoiron. Au cours de toutes ces années, j'ai  découvert et pratiqué différentes techniques de fabrication. Celles que je pratique actuellement sont :

Terre vernissée


J'aime façonner des objets simples et traditionnels qu'on aura plaisir à utiliser quotidiennement. Je fabrique des petites séries de formes traditionnelles et régionales. La technique employée : terre vernissée. Terre engobée puis décorée à cru avec des oxydes métalliques puis émaillée. Cette terre est cuite dans un four électrique à 1000°.
La seconde partie de mon travail depuis environ 5 ans s'est orientée vers la technique du Raku.

Terre RAKU


La découverte de cette technique m'a permis de m'exprimer différemment au travers de modelages, travail à la plaque, sculptures (animaux divers : chevaux, taureaux) objets décoratifs.
Je tourne également des petites séries d'objets utilitaires : services à thé, bols à riz, coupelles, vases...

La technique employée


Le Raku, poterie brute ou émaillée, lié à la cérémonie du thé, est cuite, dans un premier temps à 950° dans un four électrique puis une seconde fois dans un petit four à gaz à environ 950-1000°.
Les pièces sont retirées du four, incandescantes ; elles subissent alors un choc thermique important, ce qui provoque des craquelures et micro-fissures non visiblees.
Les poteries sont alors déposées sur des copeaux de bois (sciures) ce qui entraîne un enfumage.  Elles sont ensuite refroidies dans de l'eau et nettoyées ; les craquelures apparaissent alors : cette opération dure environ 4 à 5 minutes.
Cet aspect craquelé et fissuré n'est en aucun cas un défaut mais bien au contraire un signe de caractère unique et authentique.